Chaleur & Ambiance : cheminée, poêle et carrelage à Sarreguemines, Bitche, Gundershoffen et Reichshoffen en Moselle (57).

Dossier parquet

Parquet et revêtement stratifié a vous de choisir.

Le terme parquet indique que le revêtement est en bois véritable, et en particulier qu’il est recouvert d’une couche de bois supérieure à 2mm. Il offre un large choix de finition et une durée de vie très importante. Ses imperfections qui font sa particularité, il a donc le charme du naturel.

L’appellation parquet regroupe deux types de produits:

Le parquet Considéré comme LE parquet traditionnel, plus noble que le contrecollé, le parquet massif est aussi plus cher puisqu’il n’est fait que d’une seule couche de bois. Il nécessite aussi d’être poncé et verni alors que le contrecollé est déjà verni en usine.

Le parquet contrecollé :
Ce dernier comporte trois couches de différents matériaux qui apporte une meilleure stabilité que le massif. Le parquet étant un élément naturel, il a tendance à bouger avec le temps. Cette évolution est réduite par les trois couches posées perpendiculairement. En outre, Il est plus économique en ressources naturelles, en comparaison du parquet massif.

Le stratifié : quant à lui, n’est pas fait de bois. Il est constitué d’un matériau composite recréant l’aspect bois. Il a l’avantage d’être facile d’entretien et d’être trois fois moins cher que le parquet. Il est également facile à mettre en œuvre puisque la pose est toujours flottante. Le client peut donc envisager de le poser lui même.

Des sous couches atténuent le bruit occasionné par le passage. Les stratifiés possèdent un système autobloquant de pose sans colle, apportant une réelle économie de temps et de coût.

Les parquets ne possèdent pas encore tous ce système. Ils peuvent se clouer ou se coller. Cependant, les parquets autobloquants sont, aujourd’hui, en plein développement.

Le stratifié et le bois n’ont donc ni le même usage, ni le même effet. Le stratifié est plus usuel et plus économique alors que le parquet bénéficie de notions de caractère et de pérennité.

Chaleur & Ambiance distribue les produits Balterio:
(plus d'informations sur www.balterio.com/f)
et Krono (plus d'informations sur www.krono-original.com/fr).
Exposition visible 7 rue de la gare à BITCHE

Dossier carrelage

Profitez de la période estivale pour renouveler les carrelages de la maison

Selon la pièce à carreler, le type, la couleur et son aspect, différentes familles de carrelages sont proposées.

La grès cérame pleine masse :
Le grès cérame pleine masse est un support réalisé dans la masse, c'est à dire que sa structure interne est identique à sa surface. Cette surface peut être lisse ou structurée afin de répondre aux normes de pose en extérieur C’est un produit technique et complet grâce à ses caractéristiques d’usage, résistance au passage intense, au gel, aux rayures, qui est devenu plus esthétique dans ses coloris et ses surfaces variées. Adapté aux commerces, garages, ateliers, couloirs, buanderies, terrasses...

Le grès cérame émaillé :
Ce revêtement se pose tant à l'intérieur qu’à l'extérieur. Il est cuit 2 fois. Sa résistance et son émaillage le rendent très adapté au grand passage. Sa surface émaillée et sa variété de formats apportent un large choix pour différents styles de décoration.

Le grès cérame poli :
Le grès cérame poli est un revêtement très compact avec une surface brillante non émaillée. Il peut être de couleur unie ou marbré lui donnant un aspect luxueux. Sa surface poreuse, nécessite l'application d'un traitement anti-tâche, il ne se pose qu’en intérieur. Aujourd'hui, la nanotechnologie permet de protéger la surface dès sa sortie de production évitant ainsi le traitement spécifique. Adapté aux séjours, salles à manger modernes.

La faïence murale :
C'est un carrelage cuit 2 fois. Ce produit offre une variété de coloris et de surfaces. Se pose exclusivement au mur à l'intérieur. Adapté aux cuisines et salles de bains

Nous serons heureux de vous accueillir pour vous présenter nos gammes des plus grands fabricants italiens à Bitche.

Dossier cheminée

Le ramonage d'un conduit de cheminée est obligatoire 2 fois dans l'année, dont une fois en période de fonctionnement. Il s'agit d'une disposition obligatoire prévue par les règlements sanitaires départementaux de Moselle et du Bas Rhin. En cas de défaut de ramonage et en cas d’incendie, votre assurance pourrait ne pas couvrir le sinistre.

Pensez à faire ramoner votre cheminée par un professionnel agréé qui vous délivrera une attestation de ramonage à conserver. Enfin, même un conduit utilisé occasionnellement doit être ramoné.

L'efficacité du conduit d'évacuation.
Un mauvais tirage peut être dû à une obstruction de l'entrée d’air frais. Vérifier le bon passage d'air et que l'éventuelle clef de tirage ne se trouve pas en position fermée. Un ramonage non fait ou des restrictions dans le conduit ainsi qu'une sortie sur le toit trop courte peuvent également être causes d’un mauvais tirage. Un bois pas assez sec (environ 20% hygrométrie) génère aussi des désagréments.

Le tirage moyen d’une cheminée est d'environ une douzaine de Pascal, mesurable avec un déprimomètre. Un tirage inadapté pourra entrainer un mauvais fonctionnement de l'appareil de chauffage: peu de calories, encrassement, forte consommation de combustible...

Les foyers ouverts
Le foyer ouvert atteint des températures et possède des rendements nettement moins élevés qu’un foyer fermé. Le rendement d'une telle installation peut être au maximum de 15% à 20% et peut, dans certains cas, être négatif.

La pose d'un insert fermé peut ainsi faire passer de rendement de l'installation au delà de 70% avec une amélioration très nette en matière de propreté et de sécurité. Une vérification du conduit de fumée sera nécessaire afin que l’ensemble soit adapté à l’installation de l’insert. Chaleur & Ambiance se tient à votre disposition pour une étude de faisabilité à domicile.

En conclusion, il n'est donc pas nécessaire de casser toute votre cheminée pour en améliorer le rendement, une simple remise à niveau passant par le choix judicieux d'un insert adapté sera beaucoup plus économique et fera très largement l'affaire.


Dossier poêle

Poêle à bois Vs poêle à granulés: avantages inconvénients Faites votre choix

Principes de fonctionnement
Il existe 2 types de poêle à bois, à bûches et aux pellets. Le chauffage d’appoint est utile lors des périodes de grand froid afin de réaliser des économies. A la mi-saison, le poêle permet de ne pas allumer le système de chauffage central lorsque les températures ne sont pas trop faibles. Si les deux poêles sont bien des systèmes d’appoint indépendants d’un chauffage central, ils ont une utilité différente. Le poêle à bûches permet de chauffer une ou plusieurs pièces en diffusant rapidement la chaleur dégagée à condition que celui-ci soit situé au rez-de-chaussée dans une pièce centrale. Il est plus adapté à des besoins ponctuels par rapport au poêle à granulés. Ce dernier va diffuser une chaleur constante sur une plus longue période. Il évite aussi la manutention du bois. Les deux permettent d’abaisser le coût de fonctionnement du chauffage central. Le poêle à inertie fait partie de la famille des poêles à bûches. En restituant lentement la chaleur il remplit davantage le rôle de chauffage central que de chauffage d’appoint.

L’installation : le problème d’extraction des fumées
Quel que soit le type de poêle, vous aurez besoin d’extraire la fumée à l’aide d’un conduit d’évacuation. Il est possible de conserver un ancien conduit pour le connecter à votre poêle, à condition de le faire vérifier par un professionnel. Cet impératif est bien la seule condition pour installer un poêle. Que ce soit à bûches ou à granulés, il est aisé d’installer un poêle à bois. D’autant plus que ces deux types de combustion possèdent un faible encombrement et un design s’intégrant parfaitement dans un salon ou une autre pièce à vivre.

Coûts d’installation, fiscalité et choix du matériel
Indifféremment du type de combustion, le poêle à bois est éligible au crédit d’impôt . Il est de 30 % dans le cas d’une installation dans un logement construit depuis plus de 2 ans. Attention, le poêle à bois doit être certifié “Flamme verte” pour être éligible au crédit d’impôt. Ce label vous garantira un rendement minimal de 80 %.. Pour ce qui est du prix, le poêle à granulés est un peu plus cher du fait de sa plus grande complexité. Enfin, il faut privilégier un installateur certifié « Qualibois » qui garantira la qualité d’installation et la réalisation d’économies d’énergie.

Coûts et économies réalisées
Afin d’optimiser les performances du poêle, il est impératif d’utiliser du bois sec. Ainsi, des rendements proches des 93 % pour un poêle à granulés de bois sont possibles. En règle générale, un poêle à granulés est plus performant qu’un poêle à bûches (entre 70 et 80 % de rendement). Des bûches compactées existent afin d’améliorer le rendement mais aussi l’autonomie (jusqu’à 12 heures). Une bûche classique offre une autonomie de 5 heures, alors qu’un poêle à granulés de bois peut tenir jusqu’à 50 heures.

Entretien
Elément à ne pas négliger lorsque vous devez choisir entre les deux modes de combustion. Le Poêle à pellets doit subir un nettoyage régulier. Il est également nécessaire de faire appel à un professionnel tous les ans pour optimiser sa durée de vie. A défaut, le poêle est encrassé et les performances réduites. Comme tous les appareils utilisant un combustible, son conduit doit être ramoné deux fois par an.


Dossier cheminée recto verso

La cheminée recto-verso, une tendance actuelle dans la décoration intérieure. Se place dans l'épaisseur d'une cloison ou d'un mur.

L'attrait de la flamme et de la chaleur est doublé. Le mécanisme d'ouverture est caché dans un caisson où prennent place également les grilles de distribution d'air chaud.